webleads-tracker

Accueil - Nos expertises : Le développement d'application métier

Développement Asp.Net MVC

« Modèle, Vues et Contrôleur »

Les étapes du projet BI

Le pattern MVC vous aide à créer des applications qui séparent les différents aspects de l'application (traitement des données, logique métier et interface utilisateur), tout en fournissant un couplage lâche entre ces éléments. Le traitement des données fournies par l'utilisateur appartient au contrôleur. La logique métier appartient au modèle.
Cette séparation vous permet de gérer la complexité lorsque vous construisez une application, car elle permet de vous concentrer sur un aspect de la mise en oeuvre à la fois. Par exemple, vous pouvez vous concentrer sur la vue, sans devoir dépendre de la logique métier.

    MVC
  • Modèle - Les modèles sont les parties de l'application qui mettent en oeuvre la logique de l'application. Souvent, les objets du modèle récupèrent et stockent l'état des objets dans une base de données. Par exemple, un objet "Produit" peut récupérer les informations d'une base de données, les exploiter, puis sauvegarder les informations mises à jour dans une table Products dans SQL Server.
  • Vue - Les vues sont les éléments qui affichent l'interface utilisateur (UI). Typiquement, cette interface utilisateur est créée à partir du modèle de données. Un exemple serait une vue d'édition d'un tableau de produits, affichant des zones de texte, des listes déroulantes et des cases à cocher basées sur l'état actuel d'un objet de type "Produit".
  • Contrôleur - Les contrôleurs sont les composants qui gèrent l'interaction avec l'utilisateur, travaillent avec le modèle et, finalement, sélectionnent la vue qui va permettre de faire un rendu de l'interface utilisateur.
    Dans une application MVC, la vue ne fait qu'afficher les informations que le contrôleur gère et répond aux entrées et actions de l'utilisateur. Par exemple, le contrôleur traite les valeurs de chaîne de requête et transmet ces valeurs au modèle qui, en retour, effectue les requêtes sur la base de données en utilisant les valeurs.

    L'ACCES AUX DONNEES
  • C# / Linq - Qui ne s'est jamais arraché les cheveux pour récupérer ou mettre à jour des données stockées dans une base de données relationnelle comme SQL Serveur, Oracle ou MySQL ?
    Ecrire des lignes de SQL directement dans votre code C# ou VB.Net peut s'avérer délicat et long à débuguer. Avec LinQ To SQL et LinQ To Entities, Microsoft propose des solutions élégantes pour requêter une base de données sans écrire une seule ligne de SQL. Les requêtes sont écrites avec des mots-clés du langage C# ou VB.Net et des objets, ceci permet une vérification de la syntaxe à la compilation.
  • Entity Framework - La nouvelle solution de mapping objet-relationnel de Microsoft, nommée Entity Framework est un outil puissant permettant de créer une couche d'accès aux données (DAL pour Data Access Layer) liée à une base de données relationnelle. Il propose la création d'un schéma conceptuel composé d'entités qui permettent la manipulation d'une source de données, sans écrire une seule ligne de SQL, grâce à LinQ To Entities.
    Comparé à d'autres solutions de mapping objet-relationnel (ORM), Entity Framework assure l'indépendance du schéma conceptuel (entités ou objets) du schéma logique de la base de données, c'est-à-dire des tables. Ainsi, le code produit et le modèle conceptuel ne sont pas couplés à une base de données spécifique.

    LES COMPOSANTS DE L'INTERFACE CLIENT
  • Bootstrap - Avec la généralisation des technologies JS, CSS3 et HTML5, il est aujourd'hui possible de faire des sites Web qui n'ont rien à envier aux interfaces des logiciels que l'on peut trouver sur nos machines. Le revers de la médaille est une complexité croissante qui nécessite de nombreuses connaissances et du temps de développement. Bootstrap est un framework qui facilite la gestion des CSS et du JQuery. Il permet de mettre en place des interfaces de type responsive, qui s'adaptent aussi bien à des écrans de bureaux qu'aux tablettes et smartphones.
  • KnockOut - Créer une application riche en Javascript peut s'avérer compliqué. Le framework javascript knockout.js permet d'implémenter le pattern MVVM (Model - View -ViewModel) complémentaire à MVC, mais avec une philosophie plus adaptée à du développement frontend manipulant de nombreuses données. MVVM repose sur le data binding entre le View et le ViewModel, afin d'avoir toujours à l'écran des données à jour en s'appuyant sur la notion d'objet "observable".
  • KendoUI - Kendo UI est une palette de composants qui permet de bénéficier de fonctionnalités avancées et très riches en personnalisation. Ce framework fournit de nombreux composants prêt à l'emploi qui intégre les dernières technologies pour s'adapter à l'affichage (responsive) et d'autres comportements intuitifs : drag-and-drop, AJAX...

    L'ATELIER DE DEVELOPPEMENT
  • Visual studio - Visual Studio est un environnement de développement d'applications(IDE : Integrated Development Environment) utilisant la plateforme .NET de Microsoft et de ses différentes solutions. Tout développeur a les moyens de développer des applications de types différents comme des applications bureautiques, web, office, mobile et "on the cloud" avec Windows Azure en utilisant les mêmes langages et le même environnement de développement.
  • Resharper - ReSharper est un add-in pour Visual Studio qui améliore la productivité et la qualité : recherche et navigation dans le code, le "refactoring" qui permet de modifier le code pour le rendre plus propre et/ou plus optimisé sans changer son comportement... Resharper apporte des améliorations pour de très nombreux modules inclus dans Visual Studio, citons à titre d'exemple : C#, VB.NET, ASP.NET, XML, XAML et build scripts.
  • TFS - Team Foundation Server est un outil de travail collaboratif complètement intégré à Visual Studio qui intègre différentes fonctions :

    - Le référent de vos codes sources pour restituter une versions complète et cohérente de vos applications.
    - Un système d'intégration continue : un langage pour écrire des fichiers d'automatisation / de build. On parlera de « Build Agent » avec lesquels le TFS va communiquer pour lancer les builds automatisés.
    - Un système de gestion de tâches et d'incident (Works Items). Ce système est directement couplé avec le mécanisme de build automatisé puisque dès qu'un build échoue, une nouvelle tâche sera créée automatiquement.
    - Des guides / templates de gestion de projet qui permettent entre autres de configurer plus facilement l'outil selon notre mode de fonctionnement.